Les 4 objectifs de vie selon la philosophie indienne

La pratique de yoga n’est pas une fin en soi. Elle est là pour nous soutenir dans nos objectifs de vie. Selon la philosophie indienne, ils sont au nombre de 4. Quatre objectifs principaux de vie que tout un chacun doit tâcher d’atteindre :

  • Dharma : remplir son rôle dans la société
  • Artha : assurer sécurité économique et prospérité à soi-même et à sa famille
  • Kama : jouir de la vie
  • Moksha : atteindre l’éveil, la libération

Généralement, les 3 premiers sont à accomplir durant l’âge de la vie active et le 4ème une fois ses responsabilités familiales et sociétales remplies. Certains choisissent de ne se consacrer qu’à leur éveil spirituel.

Je trouve ce modèle vraiment intéressant car il ajoute un aspect qui n’est pas présent dans notre culture : la recherche de la paix, du bonheur véritable, à l’intérieur. Remplir son rôle dans la société, gagner de l’argent et acheter une maison, jouir de la vie n’est en réalité pas suffisant pour être heureux. Si vous lisez cette page c’est que vous vous en doutiez déjà. Le système indien le confirme ! Et il édicte aussi un fait : nous avons tous ce potentiel en nous et nous sommes même né pour cela.

Comment la pratique de yoga aide-t-elle à se rapprocher de sa véritable nature ?

La pratique du yoga aide à toutes les étapes de la vie et quels que soient nos objectifs. Le véritable objectif du yoga est cependant d’atteindre cette réalisation de soi.

Pour aller dans ce sens, je fais toujours en sorte que les cours de yoga collectifs ou les cours de yoga individuels que je délivre permettent de travailler au moins 3 aspects :

  • (R)établir l’harmonie et la santé au niveau des corps physique, énergétique et mental. Ceci est la base pour réussir toute entreprise : un esprit sain (et calme), dans un corps sain.
  • Développer le duo détente/lâcher prise et présence vigilante. Dans cet état, je peux apprendre à me détacher de mes pensées, à prendre du recul pour observer et permettre à mon énergie vitale de circuler. Progressivement, je deviens d’avantage l’observateur bienveillant que le penseur ou le faiseur.
  • Nourrir coeur et esprit de pensées et qualités positives tel que la compassion, la gratitude, le détachement, la joie, la paix, la persévérance, la confiance… En Inde, il est courant d’utiliser une représentation divine qui porte ces qualités et de visualiser son image ou louer son nom. Répéter le mot « Gratitude » ou louer un dieu ou une déesse, l’objectif est le même. Cultivées avec ferveur, ces qualités grandissent petit à petit en moi et permettent d’ouvrir mon coeur et de me rapprocher de mon être profond qui est fait de ces qualités.

Si vous pratiquez seul ou que vous allez à un cours de yoga groupe, je vous invite à vous posez cette question : est-ce que la manière dont je pratique permet de développer harmonie, santé, lâchez prise, présence et pensée positive ? Est-ce que ma pratique me rapproche de mon être véritable ? Si ce n’est pas le cas, comment pourrais-je y ajouter ces aspects ? Ne cherchez pas forcément à obtenir une réponse maintenant. Gardez-la simplement en tête et les réponses viendront avec le temps (et la pratique 😉 ).